Les bienfaits du régime méditerranéen

Le régime méditerranéen, appelé aussi régime crétois, est l’une des meilleures alimentations qui soient pour préserver sa santé, se protéger des maladies cardio-vasculaires et s’offrir une espérance de vie plus élevée. Et les fondements de cette conclusion sont on ne peut plus sérieux : depuis près de 50 ans, toutes les études menées sur ce sujet sont unanimes. ça tombe bien, notre situation géographique nous amène sur un plateau tous les bons produits locaux pour nous initier à ce rééquilibrage alimentaire.

 

1. LE SECRET: DES PRODUITS SURTOUT VÉGÉTAUX, LOCAUX ET NON TRANSFORMÉS


Mais quel est le secret de ce régime adopté par les Crétois (région de Grèce) et aussi largement répandu dans les régions d’Italie du Sud? Globalement, il s’appuie sur une activité physique régulière et une alimentation variée composée essentiellement de légumes, de fruits, de légumineuses, de céréales complètes, de poissons, d’un peu de viande (blanche surtout), de produits laitiers à base de lait de brebis ou de chèvre (le lait de vache étant considéré comme peu digeste), d’herbes aromatiques, d’épices, d’ail et d’oignon, le tout assaisonné et cuisiné à l’huile d’olive, riche en bons lipides et qui jouerait un rôle essentiel pour notre santé cardio-vasculaire. Riche en antioxydants, pauvre en triglycérides, le régime autorise – sans obligation évidemment – la consommation d’un verre de vin rouge par jour (bio de préférence). L’apport en sucre, lui, doit rester très limité et être remplacé par du miel ou du sirop d’agave.

 

2. UN RÉÉQUILIBRAGE ALIMENTAIRE À ADOPTER EN VERSION ILLIMITÉE !


Une formule magique – ou presque – dont l’efficacité a été scientifiquement prouvée pour prévenir infarctus, accident vasculaire cérébral mais aussi d’autres pathologies de nos sociétés modernes comme le diabète, les cancers, la dépression ou la maladie d’Alzheimer. Vous l’aurez donc compris, le principal atout de ce régime est médical. Oubliez donc l’idée de fondre en quelques semaines pour ensuite jeter à la mer toutes ces bases et revenir à ses vieilles habitudes. L’objectif est véritablement d’adopter ces fondements alimentaires dans la durée et, pourquoi pas, pour le reste de sa vie. Et de s’assurer ainsi une perte de poids modérée, mais à long terme.

 

3. RÉGIME ÉTHIQUE


Bon pour notre santé, il l’est tout autant pour la planète ! En préconisant peu de viande et rarement de viande rouge, cette alimentation limite en effet les gaz à effet de serre. Et comme elle se veut riche en végétaux, céréales et fruits que nous choisissons locaux en priorité, on profite de ce rééquilibrage alimentaire pour devenir, par la même occasion, plus éco-responsable.