SOYEZ POSITIF !

La pensée positive parfois c’est compliqué. Quand on n’est pas au top on pense plutôt négativement, on a des mauvais jugements, et on a la critique facile. Même si devenir positif n’est pas facile, il y a des astuces qui vont vous permettre de devenir positif petit à petit et de le rester. La positivité c’est quelque chose qui se travaille au quotidien. Il faut arrêter de nourrir votre esprit de négatif. Le positif et le négatif c’est un peu comme la pluie et le beau temps intérieur.

 

Un grand nombre de pensées négatives viennent de l’environnement extérieur. Et sur celles-ci, il est très simple d’agir ! Si on le « nourrit » mal (avec des regrets, de la peur, de la violence, des pensées négatives...), on se sent mal.

Comment vous sentez-vous quand quelqu’un de votre entourage n’arrête pas de critiquer ou de se plaindre ? Est-ce que vous vous sentez mieux ou moins bien ?

Comment vous sentez-vous quand vous lisez les malheurs d’un inconnu sur un forum ? Leurs problèmes ? Leurs symptômes ? Est-ce que vous vous sentez mieux ou moins bien ?

Comment vous sentez-vous après avoir regardé le JT de 20h ? Est-ce que vous vous sentez mieux ou moins bien ?

 

Une des caractéristiques des personnes positives est qu’elles « consomment » plus de positif que de négatif. Et malheureusement, l’actualité n’est pas ce qu’on fait de mieux en termes de positivité ! On peut suivre l’actualité, suivre des sujets qui nous intéressent, mais on n’est pas obligé de connaitre tous les malheurs du monde, tout le temps. Cela n’aide vraiment pas à rester positif. On a déjà tous des problèmes à régler donc pas besoin de se polluer encore plus avec le malheur de la Terre entière !

 

« Nous sommes ce que nous pensons. » Bouddha

 

 

Au début, beaucoup d’entre nous doivent se forcer. On est mal, on ne voit rien de positif, et on voit difficilement comment on pourrait l’être. Il suffit de s’entraîner. Et comme pour chaque entraînement, au début il faut se forcer. Se motiver, rester discipliner. Il faut semer le plus de positivité possible pour en récolter les fruits plus tard.

 

 

 

Au début, beaucoup d’entre nous doivent se forcer. On est mal, on ne voit rien de positif, et on voit difficilement comment on pourrait l’être. Il suffit de s’entraîner. Et comme pour chaque entraînement, au début il faut se forcer. Se motiver, rester discipliner. Il faut semer le plus de positivité possible pour en récolter les fruits plus tard.

 

Quelques étapes clés pour être positif.

 

Prendre conscience qu’on est négatif :

La négativité vient de nous-même ou de l’extérieur. A chaque fois qu’on se plaint, qu’on a peur ou qu’on se victimise il faut se dire qu’être négatif ça ne nous aide pas du tout et se demander comment vous pourriez être plus positif à cet instant.

 

Lister vos sources de négativité :

Sur une feuille lister dans une colonne à gauche les sources de négativité afin d’en prendre conscience. Déroulez votre journée et votre semaine et retrouvez les points « noirs » qui vous rendent négatif(ve). Dans la colonne de droite, trouvez des solutions pour y remédier. Par exemple : regarder le JT > lire un bon bouquin / Les bouchons dans votre véhicule > Faites-vous une playlist ou écoutez un livre audio.

 

Il faut accepter d’être négatif et le transformer en positif

Lorsque vous reconnaissez une pensée négative il faut prendre la décision de la tourner en positif. Être négatif, ce n’est pas dramatique, tant que vous faites l’effort d’essayer de changer ça.

 

Faire une liste de positivité

Chaque soir vous prenez votre petit carnet pour noter toutes les choses qui ont été positives dans votre journée.  Au début il n’y aura peut-être qu’une seule chose de positive mais avec le temps vous en trouverez de plus en plus.

 

Il faut se nourrir de pensées positives

Apprenez à repérer la positivité dans les petites choses : un sourire, des rires, un mot, une belle fleur, vue imprenable, un enfant… et provoquez le positif en souriant même à de parfaits inconnus ! Affichez de jolies pensées sur votre bureau et aux murs de votre chambre par exemple.

 

 

 

 

Les 4 accords toltèques

 
 
 

Voici 4 règles de « vie » à appliquer pour une promesse de « liberté, de bonheur et d’amour ». Découvrez-les ! -Que votre parole soit impeccable : Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous ni pour médire d’autrui.

- N’en faites jamais une affaire personnelle : Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité et ne vous concerne pas en propre. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

- Ne faites aucune supposition : Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

- Faites toujours de votre mieux : Votre “mieux” change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger.