Les huiles essentielles : notre allié bien-être par Christelle Es Slimani

Sous forme liquide et dans de petites fioles, elles renferment de multiples vertus soignantes mais surtout anti-stresse. Durant ma formation en 2008 au métier de la forme, je les ai découverte à travers un module bien-être et depuis elles ne me quittent plus.

J’ai sélectionné pour vous mes favorites pour vous accompagner au mieux durant cette période.

Chacune d’elle se ressemble mais traite nos petits maux différemment.

Privilégiez les bio afin de préserver tous leurs bénéfices.

 

Orange douce : pour une douce nuit ...

 

 

Calme et induit au sommeil. L’idéal est de la diffuser ou d’en mettre quelques gouttes derrière l’oreillé afin de ne pas la mettre en contact avec les yeux.

Attention ne pas utiliser cette huile directeur sur la peau.

 

 

Lavande vraie : bonne à tout !

 

 

Troubles nerveux, palpitations, anti-dépressive.

Elle calme l’excitabilité.

Elle possède également d’autre vertus multiples : cicatrisante, décontractant musculaire, anti-insectes et bien d’autres !

En cas de migraine, 1 goutte sur chaque tempe (diluer avec une huile neutre) remplacera un médicament...

Pour s’endormir paisiblement quelques gouttes sur les poignets.

Aucune contre indication, néanmoins à utiliser avec précaution chez les jeunes enfants (-3ans).

 

 

Petit grain bigarade

 

 

Puissant équilibrant nerveux, elle apaise tout en redonnant l’énergie pour aller de l’avant.

Efficace contre la déprime, elle prend en charge les symptômes corporels liés au stress : palpitation, brûlure d’estomac, excès d’acidité, poussées d’acné, asthme nerveux..

Favorise le sommeil naturel et réparateur.

Par voix orale en la diluant sur un petit morceau de sucre ou sur de miel. Vous pouvez également la respirer.

 

 

Camomille noble : la précieuse

 

 

Au sens propre et figuré !

elle est extraordinairement efficace pour apaiser le système nerveux, elle détend, calme les spasmes provoqués par une contrariété.

Combat l’irritabilité et l’insomnie.

1 ou 2 gouttes sur le plexus solaires, ou sur les tempes (à diluer dans une huile neutre).

Aucune contre indication, néanmoins à utiliser avec précaution chez les jeunes enfants (-3ans).

Elle est assez cher donc à utiliser précieusement.