Comment adapter votre alimentation ?

Plus d’énergie, moins de fatigue, une meilleure récupération et moins de blessures… autant de bonnes raisons d’adopter une alimentation adaptée à votre pratique régulière du fitness !

 

LES 4 PILIERS DE VOTRE ALIMENTATION

Une assiette de pâtes complètes aux légumes plutôt qu’un burger industriel. Une eau gazeuse plutôt qu’un soda. On a tous mille bonnes raisons de tendre vers une alimentation plus saine. Quelques conseils pour une transition réussie !

1. PROTÉINES

Parce qu’elles sont constituées d’acides aminés, elles permettent aux muscles de se développer et aux tissus musculaires de se « réparer » après l’effort. Elles maintiennent également la masse osseuse et favorisent la récupération.

• Sous forme végétale (légumineuses, soja...) et animale (viandes, poissons, oeufs et produits laitiers).

2. GLUCIDES

Carburant principal, ils constituent notre réserve en glycogène, le sucre dans lequel l’organisme peut aller piocher pendant l’activité sportive. Pour optimiser son niveau, place aux sucres lents.

• Produits céréaliers (complets de préférence), légumineuses…

 

3. VITAMINES ET MINÉRAUX

Les vitamines A, C et E luttent contre les radicaux libres produits pendant l’effort pendant que les B1, B2, B5, B6 et PP favorisent la contraction musculaire et l’équilibre neuromusculaire. L’apport en minéraux est tout aussi important pour compenser la perte favorisée par la sudation.

• Fruits et légumes frais, viandes, poissons, céréales…

4. ACIDES GRAS ESSENTIELS

Des bons lipides pour la performance et pour la santé ! Ils apportent de l’énergie et entrent également dans la composition des membranes de nos cellules.

• Acides gras mono insaturés et polyinsaturés : oméga-9 (huile d’olive, avocat...) et oméga-3 (huile de colza, de noix, poissons gras...).

 

CAP SUR LES SUPERALIMENTS !

Ils apportent à l’organisme un concentré record en protéines, vitamines, minéraux, oligo-éléments ou antioxydants. Parmi eux, la spiruline, une algue gorgée de protéines et aux propriétés anti-oxydantes importantes, l’acérola, bombe de vitamine C riche en minéraux, ou encore les baies de goji, ultra riches en nutriments.

 

INDISPENSABLES VITAMINES B ! 

Les vitamines B sont primordiales pour notre organisme (une carence va provoquer fatigue, manque d’énergie et parfois même dépression) et ne peuvent être stockées par notre organisme, ce qui nécessite donc un apport quotidien via notre alimentation.

 

FOCUS SUR LE FOIE, MÉCONNU MAIS VITAL

C’est certainement l’un des organes les plus importants de notre anatomie : notre survie se limite à un ou deux jours s’il arrête de fonctionner. Glande la plus volumineuse du corps humain, le foie est traversé chaque minute par plus d’un litre et demi de sang. Focus sur cet allié si utile à tous les sportifs !

À QUOI SERT-IL ?

Le foie joue un rôle crucial dans la digestion. La plupart des substances issues de cette dernière débarquent en effet dans le foie via l’afflux sanguin. Elles sont alors absorbées par les cellules du foie pour être transformées. Une sorte de purificateur et de trieur naturel qui va, à la fois, stocker et répartir les nutriments issus de la digestion, se débarrasser des substances toxiques, lancer le procédé de sécrétion de la bile et synthétiser une bonne partie des protéines du sang. Quatre en un ! Efficace, n’est-ce pas ?

QUELLE IMPORTANCE CHEZ LE SPORTIF ?

Essentiel à la vie de tout être humain, capable de se reconstruire en quelques mois quand deux tiers de sa masse doivent être enlevés, le foie revêt un caractère encore plus précieux pour le sportif. Outre ses fonctions vitales et notamment hépatiques, c’est lui qui emmagasine vitamines, sucre et fer pour fournir de l’énergie à l’organisme. C’est lui, encore, qui possède un rôle immunitaire fort en se battant contre les bactéries présentes dans le sang pour contrer les infections. Décidément hyperactif, il s’occupe enfin de brûler les graisses et de distiller les protéines nécessaires à la construction musculaire. Autant dire qu’un foie faible et/ou assailli de toxines peine à remplir ce rôle de manière efficace.

COMMENT LE PRÉSERVER ?

Alimentation saine et exercices physiques s’annoncent comme le meilleur duo pour protéger son foie et le défendre contre d’éventuels dysfonctionnements, voire maladies. On fuit donc autant que possible une alimentation malsaine trop grasse, trop sucrée, trop salée ou industrielle (bourrée d’additifs).

Objectif : adopter une alimentation variée et simple qui mêle
légumes, fruits, céréales, protéines végétales et/ ou animales et lipides.

 

 

LE TOP 5 DES ALIMENTS
DÉTOXIFIANTS POUR LE FOIE

 

Faciles à intégrer au quotidien dans notre alimentation, ils assurent un nettoyage efficace et profond du foie pour le rendre encore plus performant :

 

• le citron

• l’ail

• le curcuma

• l’avocat

• la coriandre