LE BATCH COOKING

Découvrez avec nous le Batch cooking !

 

Vos mères l’utilisent certainement depuis toujours mais il revient en force depuis quelques mois sur les réseaux notamment.

Le principe est simple : Faire un maximum de préparations le week-end durant 2h environ pour vos repas de la semaine et ainsi passer moins de 30 minutes chaque soir pour préparer vos repas et vous mettre à table. L’idée étant de s’avancer au maximum. En plus du gain de temps évident, le batch cooking oblige également à mieux se nourrir et à manger plus sain car vous cuisinez !

 

 

Planifier, acheter, cuisiner, assembler

 

Le Batch cooking peut être une activité familiale ! Tout le monde est mis à contribution pour élaborer les repas de la semaine. La 1ère étape incontournable est de planifier vos menus de la semaine, de faire la liste de courses correspondante, au moins au supermarché ou encore mieux au marché, vous savez où et pourquoi vous y aller. Pour garder une alimentation équilibrée et complète, chacun de vos plats doit contenir, des céréales/féculents, des légumes et de la protéine (viande ou autre source de protéines). Plus d’hésitations non plus devant votre frigo chaque soir de la semaine pour vous décider sur le menu du soir, vous gagnez un temps précieux !

Le batch cooking permet de gagner un temps considérable et surtout d'éviter les détours du soir à l’épicerie du coin ! Le plus dur c’est de s’y mettre, une fois lancés, vous verrez que tout vient tout seul, vous épluchez vos courgettes, pendant que l’eau des pâtes est en train de bouillir et que le poulet est en train de dorer au four. Les économies ainsi faites ne sont pas négligeables, vous cuisinez les produits frais plus rapidement, il y a beaucoup moins de gaspillage ! Fini les produits qui se périment dans le frigo….

Une bonne organisation vous permettra de proposer tous les jours une solution faite maison, en lieu et place des plats cuisinés, surgelés ou livrés tout prêts.

Astuce : pour gagner du temps et de l’argent, 1 seul ingrédient peut être utilisé pour plusieurs plats.

 

 

La conservation

 

Pour conserver vos préparations, et dans un esprit « zéro déchet », le mieux est d’utiliser des bocaux en verre, réutilisables à l’infini. Pour optimiser votre conservation, faites refroidir vos plats ou préparations puis conservez-les au frigo, n’oubliez pas la congélation en respectant la règle de ne pas surgeler deux fois le même aliment, sauf s’il a été cuit entre temps ! Faites selon votre convenance : certains stockent le repas complet dans un bocal tandis que d’autres préfèrent ranger les céréales dans un contenant, les légumes dans un autre pour que chaque ingrédient garde sa vraie saveur et sa texture. L’assemblage se fait au dernier moment.

 

L’optimisation

 

Certains ne s’imaginent pas bloquer 2 heures de leur week-end pour cuisiner, vous pouvez simplement doubler les quantités cuisinées. Si le samedi midi vous aviez prévu du poulet et de la ratatouille, dans ce cas, cuisez-en un peu plus pour en faire une tourte de légumes dans la semaine, Les courgettes et les pommes de terre en surplus deviendront un gratin de légumes pour dîner. Le reste peut être mixé en soupe.

Le batch cooking se décline en tout un tas de recettes différentes et gourmandes, l’avantage c’est que vous pouvez tout faire selon vos envies. Grâce à cela vous savez ce que vous mettez dans votre assiette. Et ça vous évitera de craquer de manière compulsive à la boulangerie du coin en rentrant du travail ou sur la facilité du McDonald’s du soir ! Avec de l’organisation et de l’anticipation il est possible de se régaler et de bien manger toute la semaine sans mettre un pied (ou presque) dans la cuisine.

 

 

 

 

Nos astuces pour vous faciliter le Batch Cooking : 


· Comme indiqué plus haut, préférez les contenants en verre plutôt que ceux en plastique. Le verre dure toute une vie alors que le plastique peut contenir des éléments toxiques possiblement transférable aux aliments.


· Pour la congélation, utilisez des sachets fraicheur ou des boites en plastique, car les liquides en gelant augmentent de volume et peuvent faire éclater un contenant en verre.


· Il est fortement conseiller de congeler les restes mais attention à ne pas recongeler un plat décongelé. Préférez-les transformés en soupes, ou resservez-les le lendemain sous une autre forme.


·  Pour la conservation au frigo, il n’y a pas de règles, il faut surtout faire à vue d’œil, sentir et goûter. Évidemment il faut faire attention pour certains aliments : pas plus de 2 jours pour les préparations avec de l’œuf cru, de la viande, du poisson et de la charcuterie. Il y a moins de risques pour les légumes à part le goût qui peut se détériorer.


· Les légumes racines comme les pommes de terre ou les carottes, une fois pelés peuvent se conserver pendant 2 ou 3 jours dans de l’eau froide dans un contenant au frigo.


·  Les salades et les herbes qui sont fraîches, lavées et bien essorées se conservent dans une boîte, un bocal, un sachet fraîcheur et même dans un torchon propre. Faites attention de bien détacher les feuilles sans les casser car c’est lorsqu’elles sont abimées qu’elles pourrissent.


· Les plats mijotés mais aussi les farcis n’en seront que meilleurs après quelques jours au frigo.


· Le congélateur préserve bien le goût et certains nutriments. Il est préférable par exemple de congeler une soupe plutôt que de la mettre 2 ou 3 jours au frigo car elle gardera mieux le goût et les vitamines. A noter que le congélateur peut altérer la texture de certains produits, notamment de nombreux légumes crus car l’eau qu’ils contiennent, en gelant, casse la structure. Mieux vaut donc les cuire et les stocker au frigo.


·  Pour augmenter la durée de vie de la viande et du poisson, il est préférable de les congeler pour augmenter leur durée de conservation. Vous pouvez par exemple acheter des promotions de viandes qui arrivent à date de péremption et vite les congeler. A noter pour la viande et le poissons, dans le cadre d’une conservation, on préfèrera emballer la viande directement dans du film alimentaire pour limiter le contact avec l’air.


·  Pour la décongélation d’un produit, il est préférable de le mettre au frigo la vieille pour le lendemain ou le matin pour le soir plutôt que de le réchauffer directement.


· N’hésitez pas à préparer votre pate à tarte ou à pain vous-même, si vous ne l’utilisez pas de suite, étalez-là et congelez-là en la roulant avec du papier cuisson.


· Pour la pâte à pizza demandez par exemple à votre boulanger une baguette crue que vous aurez juste à étaler ensuite.


· Pensez également à disposer de surgelés comme bases, ils permettent de gagner en rapidité et flexibilité : par exemple, du poisson, des épinards hachés, des oignons coupés, etc.


· Lorsque vous cuisinez, essayez de mutualiser les cuissons (par exemple, on utilise un cuit-vapeur pour cuire des légumes différents dans des paniers séparés), et on prépare chaque base en parallèle. Pensez à commencer par lancer les aliments qui ont les cuissons les plus longues en premier.
 
 
C’est à vous de jouer pour démarrer la rentrée sur de bonne bases ! Dénichez un maximum de menus et de recettes sur Pinterest par exemple, à vos fourneaux !